enseignement catholique ille et vilaine - DDEC 35

Accueil > CLASSE PREPARATOIRE AUX GRANDES ECOLES (CPGE) option sciences de l'ingénieur

CLASSE PREPARATOIRE AUX GRANDES ECOLES (CPGE) option sciences de l'ingénieur

120 ECTS attribués à cette formation

Admission, diplômes requis

  • Inscription sur le site www.admission-postbac.fr
  • La spécialité suivie en Terminale S n'est pas déterminante pour l'accès aux différentes filières.

L'admission en classes préparatoires est prononcée par une commission composée de professeurs au regard des résultats et appréciations en première et terminale.  Nous sommes attachés à recruter des élèves ayant un certain profil :

  • juste équilibre entre disciplines littéraires et scientifiques,
  • motivation,
  • régularité dans l'effort.

Contenu et objectifs de la formation

1ère année

  • Chimie PCSI

La chimie en classe de PCSI constitue l'une des disciplines scientifiques de poids et peut devenir ultérieurement la spécialité de nombreux ingénieurs tant dans les écoles de chimie que dans celles plus généralistes où l'enseignement de la chimie demeure.

En effet, les étudiants doivent prendre conscience que la chimie participe aux développements d'autres disciplines scientifiques, comme la physique, les sciences des matériaux, la biologie ou les sciences de l'ingénieur.
 

  • Sciences de l’ingénieur

L'enseignement de sciences industrielles permet d'aborder avec méthode et rigueur l'analyse de réalisations industrielles. Il renforce l'interdisciplinarité et développe des aptitudes à modéliser des systèmes manufacturés, à déterminer leurs grandeurs caractéristiques, à communiquer et à interpréter les résultats obtenus en vue de faire évoluer le système réel.

Les systèmes choisis relèvent des grands secteurs technologiques : transport, production, bâtiment, santé, environnement... Les concepts et outils présentés sont transposables à l'ensemble des secteurs industriels. 

  • Maths PCSI

L'enseignement des Mathématiques est de 10h par semaine, réparties de la manière suivante :
- 7 heures de cours
- 3 heures de travaux dirigés

Il faut rajouter à cela une heure de colle par quinzaine, environ 9 devoirs surveillés de 4h dans l'année et autant de devoirs libres à travailler seul ou en binôme.

L’année se décompose en deux périodes :
- Une première où on approfondit les notions de lycée
- Une deuxième où on met en place de nouvelles structures nécessaires pour le supérieur
 

  • Français

En classe préparatoire les étudiants suivent deux heures de français par semaine durant lesquelles ils se préparent aux épreuves écrites et orales des concours.

A ces deux heures s'ajoute, pour chacun, une khôlle par trimestre.

Tous les ans, le programme destiné aux classes préparatoires scientifiques comporte trois oeuvres ( deux textes littéraires et un essai philosophique ) regroupées sous l'intitulé d'un thème.

Pour les concours ouverts à l'issue de la deuxième année, le programme est donc celui de l'année précédente et celui de l'année en cours.
 

  • Physique PCSI

L'enseignement de physique en PCSI est en moyenne de 8h par semaine réparties de la manière suivante :
- 5 heures de cours
- 1 heure de travaux dirigés
- 4 heures de travaux pratiques une fois par quinzaine (soit 2h par semaine en moyenne)

Ces trois composantes constituent autant d'approches de la discipline, elles ne sont pas cloisonnées : on pourra approfondir des points du cours lors des travaux pratique ou même introduire des notions nouvelles lors de séances particulières intitulées "TP-Cours".

Il faut rajouter à cela une heure de colle par quinzaine, environ 8 devoirs surveillés de 4h dans l'année et autant de devoirs libres à travailler seul ou en binôme.

Pour la physique, le mode de fonctionnement est le même que les étudiants choisissent l'option PC ou qu'ils choisissent l'option PSI (ce choix est fait à la fin du premier trimestre).

2ème année
 

  • Chimie PSI

L'enseignement de la chimie a pour objectif d’en donner une vue équilibrée entre ses aspects de science expérimentale, débouchant sur d'importantes réalisations industrielles et ses aspects de science théorique faisant appel à la modélisation et susceptible de déductions logiques.

Un autre objectif est de faire prendre conscience aux étudiants que la chimie participe au développement de la Physique et plus globalement des Sciences de l'ingénieur.

  • Sciences de l'ingénieur

L'enseignement de sciences industrielles permet d'aborder avec méthode et rigueur l'analyse de réalisations industrielles. Il renforce l'interdisciplinarité et développe des aptitudes à modéliser des systèmes manufacturés, à déterminer leurs grandeurs caractéristiques, à communiquer et à interpréter les résultats obtenus en vue de faire évoluer le système réel.

Les systèmes choisis relèvent des grands secteurs technologiques : transport, production, bâtiment, santé, environnement... Les concepts et outils présentés sont transposables à l'ensemble des secteurs industriels.

  • Français

L'épreuve littéraire peut se présenter sous des formes diverses, mais le plus souvent il s'agit d'un résumé de texte et d'une dissertation portant sur les peuvres au programme.Se préparer aux épreuves écrites implique donc :

Une excellente connaissance des oeuvres au programme.
Une maîtrise des méthodes propres à la dissertation et au résumé.
Une bonne culture générale.
Et, bien entendu, l'aptitude à s'exprimer clairement.

  • Physique PSI

Dans la continuité de l'enseignement de PCSI-option PSI, le cours de physique privilégie une approche expérimentale des phénomènes étudiés pour permettre à l'étudiant de développer ses propres outils de réflexion, d'analyse et de communication.

Ceci afin qu'il puisse prétendre à l'école qu'il aura choisi et réussir sa vie professionnelle future.

 

Démarches pédagogiques

Les classes préparatoires ne sont pas réservées à une élite : au lycée Assomption, nous voulons donner à chacun les moyens qui lui permettront de réussir au mieux de ses possibilités. Pour cela, notre structure à taille humaine permet une forte cohésion entre élèves, mais aussi entre élèves et professeurs, condition indispensable pour se motiver et aborder ses études avec confiance.

Dans cette ambiance d'émulation et non de compétition, chacun peut donner le meilleur de lui même, aidé par les enseignants, par les camarades, par une structure où, tous embarqués dans le même navire, des liens se tissent.

L'équipe enseignante est ainsi d'une grande disponibilité et propose un suivi personnalisé : un étudiant ne se réduit jamais à sa note, il est en chemin pendant ses 2 ou 3 ans de classe préparatoire, aidé et soutenu dans sa progression entre la terminale et l'école d'ingénieur.

 Nous favorisons le travail en mettant à disposition des salles où chacun peut rester pendant l'heure du déjeuner, ou après les cours qui finissent entre 15h35 et 17h40. Les étudiants peuvent alors travailler seuls ou en groupe, s'entraider, progresser ensemble.

 Dans cette structure, un élève moyen de terminale, qui n'aurait même pas envisagé ce type d'étude (« non ce n'est pas pour moi »), mais qui est sérieux, motivé, régulier, est certain d'intégrer une bonne école d'ingénieur. Ce n'était pas le cas il y a vingt ans, à une époque où les places en école étaient beaucoup moins nombreuses.

Les classes préparatoires ne sont pas seulement un moyen d'intégrer une école : elles constituent un lieu de formation intellectuelle, d'acquisition de méthodes et d'une capacité de travail. Elles développent le sens de l'effort, la persévérance, et l'esprit de solidarité, autant de valeurs indispensables dans la formation humaine.

Résultats 2012

78 % des étudiants ont intégré une école d'ingénieurs. Les 22 % restants ont préféré faire une seconde année (année de 5/2)

Concours

% d’admissions

Centrale

4

Mines-Pont

22

CCP

48

E3A

74

 

Où trouver cette formation

> Lycée Assomption
lyc35.assomption.rennes@ecbretagne.org
www.cpge.assomption-rennes.org

je Recherche :

Niveaux de formation

Domaines de formation

Formations par statuts